Vendredi : )

Vendredi dernier, j’ai constaté à quel point la Québécoise et son conjoint vibrent encore et toujours pour la fin de semaine. Je dois à mon enseignante de sixième année, Francine Paquette, et à un dessin* de Charles Schulz qu'elle nous avait distribué, ma profonde affection du jeudi et du vendredi. Sous les traits d’un Snoopy … Continuer la lecture de Vendredi : )

Divertissement pascal

La majorité des gens nés après 1980 ignorent que dimanche dernier était celui des Rameaux. En fait, la majorité ignorent ce que signifie, dans la tradition catholique, le dimanche des Rameaux. Je l’avais moi-même oublié, alors que j’attendais le feu vert sur Papineau à l’angle de Jean-Talon. Juste au coin, un homme avait dressé une … Continuer la lecture de Divertissement pascal

Odeurs de saison

Aujourd'hui, j'ai constaté que certains signes ne trompent pas. Aux premières lueurs de l’aube, le cri d’une mouette planant haut dans le ciel. La fenêtre qu’on entrouvre d’un chouia. Le tap tap tap de la gouttière sur la platebande mouillée, comme une salutaire perfusion. L’effluve d’une cigarette qui s’éloigne déjà entre les doigts d’un passant. … Continuer la lecture de Odeurs de saison

Ça ne sera pas long

Qui n’a pas vu passer sur son fil d’actualité ou dans les pages du journal un rappel récurrent du pouvoir de distraction des technologies et des réseaux sociaux ? Si notre part rationnelle est généralement d’accord avec le postulat, on ne prend pas vraiment le temps de comptabiliser toutes ces grenailles de temps qui s’envolent en … Continuer la lecture de Ça ne sera pas long

De Dolan à Sauvé

Aujourd’hui, je rejoignais Marie-P. avec qui j’allais voir le dernier Dolan. Est-ce qu’un créateur peut se dire qu’il a réussi quand son nom est prononcé dans cette formule ? On ne dira jamais : « As-tu lu le dernier Tremblay ? » En fait, on le dit abondamment au sujet d’un ou deux autres, ce qui exclut d’office toute possibilité … Continuer la lecture de De Dolan à Sauvé

Dans les petits pots, les meilleurs onguents?

J’ai suivi aujourd’hui, sur Facebook, un échange entre filles accros des petits pots. L’une d’elles s’extasiait d’un soin rajeunissant à base d’huile de pépins de figues de Barbarie. Devant l'enthousiasme d'une autre, j'ai relu deux fois, à la recherche d'un éventuel second degré. En vain. J’ai immédiatement pensé aux Biscuits pour faire parler comme les … Continuer la lecture de Dans les petits pots, les meilleurs onguents?

Une de plus

Ces jours-ci, je constate à nouveau combien j’aime changer d’âge. J’en connais qui, le jour de leur anniversaire, préfèrent oublier qu’elles existent. Ce passage implacable que leur rappellent collègues et proches, à coups d'appels téléphoniques, de courriels, de gâteaux cheapette acheté dans la distributrice de la cafétéria et de lunches en troupeau à la pizzeria … Continuer la lecture de Une de plus

Le plus beau des sentiments

J’ai des amitiés de longue date et des amitiés de très, très longue date. J’ai tissé la plus vieille, telle une tapisserie d’Aubusson, pendant des années. Elle enrichit ma vie depuis maintenant quarante-deux ans. J'aime parfois me reporter dans cette lointaine cour d’école et imaginer notre tête de préadolescente si un esprit passant pas là … Continuer la lecture de Le plus beau des sentiments

Histoires napolitaines

J’ai terminé récemment un roman dont la narratrice souffre d’un criant manque de confiance en soi. Dans le troisième tome d’un récit échelonné sur cinquante ans, la pauvre héroïne partage la vedette avec une « amie » qui a connu une tout autre trajectoire de vie que la sienne et un amour de jeunesse qui lui fait … Continuer la lecture de Histoires napolitaines

Ce premier jour de nous deux

Aujourd’hui, en allumant ma tablette, j’ai trouvé le message d’un inconnu : «Bonjour. Seriez-vous celle que j’ai aimée il y a 40 ans ?» Sur sa photo, un sexagénaire à l’allure prospère pose fièrement sur le pont d'un bateau en tenant un énorme saumon chinook. Attendrie, j’ai montré le message à celui que j’ai aimé il y … Continuer la lecture de Ce premier jour de nous deux