Autour de St-Laurent

Aujourd’hui, nous sommes allés au théâtre. Nous retrouvions pour l’occasion des amis qui nous avaient manqués et qui s’étaient abonnés quelques jours après nous. Sur ma recommandation, Caroline et Emmanuel avaient demandé les mêmes dates, cases horaires et critères de siège que nous. Avec quel plaisir nous nous sommes retrouvés assis côte à côte! Il n’y a pas à dire, certains guichetiers ont du flair. Lire la suite

Éloge du « vous »

Aujourd’hui, j’ai lunché avec une ex-relation thérapeutique, devenue avec le temps relation professionnelle, puis amicale. Nous entretenons désormais un lien d’auteures puisqu’elle écrit aussi, quoique de la psycho plutôt que de la fiction. J’ai toujours admiré cette femme intelligente et vive, dont je partage l’humour et les principes. À l’époque où je m’asseyais dans son bureau une fois par semaine, je me trouvais privilégiée d’être tombée sur une tête si solide et un cœur si franc. Lire la suite

Basta!

Aujourd’hui, au restaurant, je n’ai pas reconnu une ex-amie avant de la voir s’éloigner sur le trottoir. Lire la suite

Il y a longtemps que je t’aime

Mes parents célèbrent cette semaine leur 60e anniversaire de mariage. En cette époque d’obsolescence programmée, le chiffre dépasse l’entendement. Lire la suite

Ça ne sera pas long

Qui n’a pas vu passer sur son fil d’actualité ou dans les pages du journal un rappel récurrent du pouvoir de distraction des technologies et des réseaux sociaux ? Si notre part rationnelle est généralement d’accord avec le postulat, on ne prend pas vraiment le temps de comptabiliser toutes ces grenailles de temps qui s’envolent en vaines dispersions numériques. Ce qu’il faut, c’est une vraie démonstration en temps réel, comme celle que je me suis involontairement servie hier matin, alors que je devais terminer un travail et l’envoyer au client avant quinze heures. Lire la suite

Le plus beau des sentiments

4889668936_34db3f7e6b_o

J’ai des amitiés de longue date et des amitiés de très, très longue date. J’ai tissé la plus vieille, telle une tapisserie d’Aubusson, pendant des années. Elle enrichit ma vie depuis maintenant quarante-deux ans. J’aime parfois me reporter dans cette lointaine cour d’école et imaginer notre tête de préadolescente si un esprit passant pas là nous avait dit qu’on célèbrerait nos cinquante ans ensemble. Du haut de nos douze ans, nous n’aurions sans doute pas mesuré la hauteur de l’exploit.

Lire la suite

Ce premier jour de nous deux

1280px-mcgillmetro-rushhour

Aujourd’hui, en allumant ma tablette, j’ai trouvé le message d’un inconnu : « Bonjour. Seriez-vous celle que j’ai aimée il y a 40 ans ? » Sur sa photo, un sexagénaire à l’allure prospère pose fièrement sur le pont d’un bateau en tenant un énorme saumon chinook.

Lire la suite