Point d’orgue

J’ai donc fait, dimanche dernier, un 18e concert avec l’Ensemble vocal Katimavik. Dix-huit concerts en 16 ans de fréquentations, soit une production par année, sauf exception. Si, dans cet ensemble, l'unique concert annuel est un objectif toujours ambitieux, il sert aussi de prétexte à ses membres pour se réunir tous les mardis, quelques dimanches et … Continuer la lecture de Point d’orgue

Un an

On dit souvent que la première année du deuil est la plus difficile, car elle nous oblige à revivre, mois après mois, la vie révolue sur le mode et le temps de la personne disparue. C’est oublier que ce phénomène de retour sur soi s’applique à toute chose, de la plus gravissime à la plus … Continuer la lecture de Un an

Chronique de Salon

  Québec, 14 avril 2016. Je n’ai jamais aimé fréquenter les Salons du livre. Trop d’enfants qui courent, trop de mémés qui traînent, trop de livres trop chers, trop de bruit, trop de toute. Puis je suis passée de l’autre côté des tables hautes et des tabourets bancals.   Depuis, je m’y amuse beaucoup plus. … Continuer la lecture de Chronique de Salon

La vie à l’endroit

À une époque où la nourriture occupait beaucoup plus de place dans ma tête que dans mon assiette, mes sorties de filles avec Geneviève St-Germain étaient l’occasion de clashs mémorables qui n’auraient pas déparé certaines sitcoms du moment.  Alors disciple de la dictature du fitness et de la minceur, je lui dois d’avoir introduit dans … Continuer la lecture de La vie à l’endroit

Nouvelles agréables

Qui n’aime pas une bonne histoire? N’est-ce pas ce qu’on cherche toujours en parcourant les quatrièmes de couverture à la librairie, en zappant d’une chaîne à l’autre et même en lisant les journaux? C’est peut-être ce qui me déçoit tant lorsque je sèche sur un roman qui, après cent pages, n’a toujours pas trouvé mon point … Continuer la lecture de Nouvelles agréables