Vendredi : )

Vendredi dernier, j’ai constaté à quel point la Québécoise et son conjoint vibrent encore et toujours pour la fin de semaine. Je dois à mon enseignante de sixième année, Francine Paquette, et à un dessin* de Charles Schulz qu'elle nous avait distribué, ma profonde affection du jeudi et du vendredi. Sous les traits d’un Snoopy … Continuer la lecture de Vendredi : )

De Dolan à Sauvé

Aujourd’hui, je rejoignais Marie-P. avec qui j’allais voir le dernier Dolan. Est-ce qu’un créateur peut se dire qu’il a réussi quand son nom est prononcé dans cette formule ? On ne dira jamais : « As-tu lu le dernier Tremblay ? » En fait, on le dit abondamment au sujet d’un ou deux autres, ce qui exclut d’office toute possibilité … Continuer la lecture de De Dolan à Sauvé

Dans la mémoire longtemps

Aujourd’hui, je me suis aperçue que j’avais vaincu le ver d’oreille le plus durable de mon existence. In Exitu Israel, de Egypto domus iaco dei populo barbaro. Certains vendredis, vers dix-sept heures, la fourgonnette de l’épicier du quartier se gare juste devant chez moi et déverse un hit de ma jeunesse, pendant que son conducteur … Continuer la lecture de Dans la mémoire longtemps

Tic tac, tic tac

Aujourd’hui, j’ai constaté qu’il suffit d’aller au Carrefour Laval un mardi matin pour saisir à quel point le concept du 9 à 5 est désuet. Il faut qu’il le soit pour qu’un stationnement aussi vaste soit si plein un matin de semaine, à plus de dix jours du congé des fêtes. À l’intérieur, la clientèle … Continuer la lecture de Tic tac, tic tac

D’où nous sommes

Aujourd’hui, nous sommes rentrés d’une fin de semaine passée à Rimouski. Malgré le temps frais qui pince les joues, le ciel bleu piscine et le soleil bas de novembre nous donnent vaguement l’impression d’être en vacances. À l’aller, pendant que Pierre-Yves conduisait, je me suis demandé ce que deviennent les gens qui grandissent et vivent … Continuer la lecture de D’où nous sommes

Vintage et demi

Aujourd’hui, j’ai acheté une théière du Japon dans un bazar de Rosemont.Un groupe auquel j'avais adhéré sur Facebook faisait circuler depuis quelques jours la publicité des organisateurs, qui annonçaient un « bazar vintage ». Ce qu’un mot peut évoquer. C’est ce vintage qui m’a attirée dans un sous-sol d’église, un samedi matin froid de novembre. … Continuer la lecture de Vintage et demi