Tout ce qui m’énerve

IMG_0556

  1. Bonjour/Hi.
  2. Le ratio inversé plastique-biscuits dans les emballages de biscuits.
  3. Les formules usées à la corde sur Facebook.
  4. La sollicitude des pharmaciens, depuis que l’État les autorise à facturer des services de consultation dès qu’on leur pose une question (même : «Est-ce que je peux payer mon dentifrice à cette caisse? »).
  5. Aspergillus pour l’ensemble de ses dommages collatéraux.
  6. La fausse bonne humeur dans la voix  féminine du système téléphonique de Vidéotron.
  7. L’expression « qui kick des culs ». Vraiment? Ça vous semble plus clair que formidable, époustouflant, extraordinaire, incroyable, génial, tripant, cool, d’enfer, fumant, super, splendide?

    900016dt01-bi-1.822
    Ceci n’est pas une tin.
  8. La fille chez David’s Tea qui me demande si je préfère une tin plutôt qu’un sac.
  9. Les sondages mal faits. (Ex.: Quelles sont vos pommes préférées?  a) les Galas b) les Granny Smith c) les Washington.)
  10. Les types qui disent Bonjourçavabien ? (Jamais entendu une fille dire ça.)
  11. Les voix de Radio-Canada qui posent des questions sans faire l’inversion du pronom personnel (ex. : pourquoi le gouvernement a décidé d’imposer ces frais?). Forcez-vous ou allez travailler à LCN.
  12. Les restes de McDo/Subway/sushi déposés dans la rue par un automobiliste. Les années soixante, c’est par en arrière.
  13. Les vieilles madames au cinéma qui commentent le film en pointant l’écran du doigt.
  14. Les médecins au privé qui n’acceptent que les paiements en argent comptant. Vous le voulez dans une enveloppe brune, le paiement?
  15. Les voisins qui font jouer de la musique pour toute la rue le dimanche après-midi parce que t’sais, il fait beau.
  16. Les écrans géants dans les salles d’attente.
  17. Les conducteurs qui prennent deux places de stationnement.16caa8e58d8abc72167c14a6d197fcab
  18. Les mecs qui jouent au tennis torse nu. Je l’enlève-tu, mon t-shirt, moi ? Ben c’est ça.
  19. Les concombres anglais qui se liquéfient dans mon tiroir à légumes.
  20. Les amis FB qui, dans un message sur le cancer/l’amitié/la maladie mentale/les maladies cardiaques/la tarte aux pommes me demandent de le partager en disant que seuls leurs vrais amis le feront. Ça peut se régler très, très vite.
  21. Le store horizontal qui tape, tape, tape contre le cadre de ma fenêtre de bureau quand il vente.
  22. Les filles qui tripotent constamment leur sac à main au théâtre.
  23. Une ronde de golf en compagnie de trois tondeuses.
  24. Les employés du service téléphonique de l’Agence du revenu du Canada.
  25. L’interface du service en ligne de Revenu Québec, qui change aux deux semaines.
  26. Les logiciels de traduction assistée par ordinateur. Si j’avais voulu faire de la saucisse, j’aurais choisi un autre parcours scolaire.
  27. Les sites d’aide en ligne qui n’aident en rien.
  28. Le système de vedettariat québécois. Trop. Juste. Trop.
  29. Les GIF dans un texte (je sais, c’est l’âge).
  30. L’«amélioration» de logiciels qui fonctionnaient parfaitement bien.

    edward-hopper-woman-in-train-compartment-animated-gif
    Plus GIF que ça, je meurs.

2 réflexions sur “Tout ce qui m’énerve

  1. Tu m’as tellement fais rire Johanne. Tout ce qui t’énerve est autant énervant pour moi. Je te fais part de ce qui m’énerve. Les gens qui parlent, qui rient et éternuent fortement; les gens sur leur téléphone cellulaire à l’épicerie, au restaurant et j’en passe…! Les gens qui ont des entrées de garage mais qui se stationnent sur la rue (ben oui, sur ma rue j’ai 3 voisins qui font ça!) Des gens de la télé qui mélangent le féminin/masculin, exemple: toutes les enfants, ou: dans tous les sphères de la société… Les gens qui attendent d’être devant le chauffeur d’autobus pour chercher leur passe ou trouver l’argent surtout quand il fait un sale temps!!! Les gens qui ne ramassent pas les excréments de leurs chiens qui se retrouvent parfois en plein milieu du trottoir. ou qui laissent le petit sac de crottes sur le bord du trottoir ou d’un terrain privé et encore pire au pied d’une poubelle. Hum! pas toujours facile de rester calme et en contrôle. Merci Johanne de partager tes états d’âme avec nous, c’est toujours un immense plaisir de te lire.

    J’aime

  2. J’ai ma petite préférée, la 26, dont la lecture a été ponctuée d’un éclat de rire libérateur et déculpabilisant. Merci, Johanne, et longue vie de traductrice-résistante!

    J’aime

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s