Voyages en HD

À défaut de boucler ses valises, on peut toujours compter sur les images de l’Apple TV* pour se dépayser.

IMG_6467

Après le souper, devant les assiettes vides et le vin qui achève, quand on a bien débriefé la journée, commenté l’actualité, condamné les têtes folles et les zélés, salué les cœurs vaillants et débattu des causes désespérantes qui nous entourent, il reste les images de l’Apple TV.

Sur fond de Cécile McLorin Salvant, de Louis-Étienne Santais ou de Leon Bridges – selon la hauteur de l’humeur –, défilent les lieux où l’on aimerait se réveiller demain, ceux qu’on a chéris et d’autres, inconnus, qu’on ne visitera jamais.

Nous n’irons jamais en Chine, pour toutes sortes de raisons politiques, quoique ses zones inhabitées donnent envie de l’oublier. Nous n’atterrirons jamais à Dubai (ci-dessus), cette monstrueuse enflure dont chaque gratte-ciel, chaque autoroute, chaque cours d’eau fabriqué est une injure à l’écosystème qu’ils violent. Je ne verrai pas dans cette vie les dunes de Liwa ou la péninsule de Nuussuaq, dont l’immensité est pour moi un gage d’anxiété.

Les fonds marins me rappellent Cozumel et d’autres vacances insouciantes où le regard peut se perdre loin. Manhattan, qui nous attendait le printemps dernier, patientera bien quelques mois encore. Ou quelques années.

IMG_6470J’ai tant aimé Londres, mais ça fait si longtemps que les images de l’Apple TV ressemblent bien peu à la capitale que j’ai découverte en 1985.

Je visiterais volontiers San Francisco ou la Nouvelle-Zélande si j’avais le courage d’écouler tant d’heures en classe sardines ou les moyens de m’offrir celle des affaires. Combien en demandera-t-on dans trois ans, pour renflouer les coffres vides des compagnies aériennes et leurs marges de crédit grevées jusqu’à l’os? Faudra-t-il compresser un peu plus les voyageurs dans l’habitacle, comme les données pétrifiées d’un fichier Zip?

IMG_4433En attendant, je rêve d’une grève du Bic, d’un vallon de Sainte-Catherine-de-Hatley, d’une talle de fraises de Val-David ou du chemin de gravelle qui mène au lac Fortune. Je rêve d’être une étoile de mer pour me déposer sur le lit doré d’une mer turquoise. Je m’imagine, otarie joyeuse d’une bande insouciante ou méduse parmi les méduses, anonymes, multiples et voyageuses que seul un drone marin d’Apple vient déranger. Je n’ai pas l’âme d’un requin ni les dents d’un barracuda, mais je parcourrais volontiers cette forêt de kelp que traversent de solitaires poissons, ou encore un récif corallien près des Palaos

Et puis quand la musique s’arrête, on fait la vaisselle et on va sur Netflix.

 

* L’économiseur d’écran de l’Apple TV est l’équivalent 21e siècle du feu de foyer de fin de soirée à TQS.

 

2 réflexions sur “Voyages en HD

Répondre à Anonyme Annuler la réponse

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s