Dans la mémoire longtemps

Aujourd’hui, je me suis aperçue que j’avais vaincu le ver d’oreille le plus durable de mon existence. In Exitu Israel, de Egypto domus iaco dei populo barbaro. Certains vendredis, vers dix-sept heures, la fourgonnette de l’épicier du quartier se gare juste devant chez moi et déverse un hit de ma jeunesse, pendant que son conducteur … Continuer la lecture de Dans la mémoire longtemps